top of page
Le prix Françoise Sagan 2023

LE PRIX FRANÇOISE SAGAN

LES RAISONS DU PRIX

J'ai créé le Prix Françoise Sagan pour honorer sa mémoire, mais je l’ai surtout créé pour honorer les livres et, je l’espère, pour inciter les gens à lire.

Le Prix Françoise Sagan, bien qu’il récompense le plus beau roman du printemps, doit aussi honorer tous ceux qui aiment les livres : auteurs, éditeurs, libraires, chroniqueurs de la vie littéraire, imprimeurs...

 

Ma mère nourrissait, depuis le jour où elle a découvert la lecture — et ce fut très tôt — une vraie passion pour la littérature parce qu’elle comprit que le livre était l’un des principaux leviers de l’esprit, de la mémoire et surtout de l’imagination. L’imagination, disait-elle, « est la première des vertus parce qu’elle est le départ de la compréhension ; l’imagination agit sur tout, la tête, le cœur, l’intelligence. Sans elle, tout est perdu. C’est une vertu qui devient rare. Surtout dans sa forme exacerbée qu’est la gratuité. »

 

Après quinze ans d'existence, il me semble que le prix Françoise Sagan a gagné une certaine notoriété ; il a acquis l’assurance qu’il faut pour qu’on parle de lui comme étant ambitieux, élégant et attentif aux nouveaux talents — ainsi qu’aux jurés qu’il abrite. Il apporte, en tout cas, beaucoup de bonheur et certainement de la confiance et, je l'espère, l'ambition de continuer à écrire aux auteurs qu'il couronne.

 

Denis Westhoff

Françoise Sagan

Le prix Françoise Sagan est un prix littéraire, créé en 2010, qui récompense une œuvre romanesque chaque année au mois de juin.

 

Il distingue une fiction en langue française, un roman ou une nouvelle publiée depuis le début de l'année précédent celle du prix.

 

En couronnant un auteur n'ayant pas une notoriété trop importante, n'ayant pas reçu de prix ou de récompense majeure récemment, le prix Françoise Sagan tente de mettre la lumière sur un auteur dont le style, l'écriture se distingue ; il privilégie une révélation à un nom confirmé. En l'occurrence, le roman du lauréat sera qualifié de plus beau roman du printemps.

 

La sélection des livres en compétition est faite par les membres du jury eux-mêmes qui apportent un livre de leur choix. La sélection des romans est officiellement annoncée à la fin de la première semaine de mars.

 

Les membres du jury se réunissent à trois reprises pour délibérer et pour voter et désignent le lauréat lors de leur dernier comité au mois de juin. La remise du prix a lieu dans les jours qui suivent ce dernier vote.

IMG_8516.jpg

LE JURY 2023 (Le jury 2024 sera dévoilé le 8 mars)

Abigail Assor est née le 10 décembre 1990 à Casablanca. En 2021, elle publie aux éditions Gallimard son premier roman, Aussi riche que le roi, qui reçoit l’année suivante le prix Françoise Sagan. Elle vit et travaille à Paris.

 

Arnaud Guillon est né en 1964. Il est l'auteur de plusieurs romans, dont Daisy, printemps 69, Près du corps et En amoureux. Il a reçu, pour Ecume Palace, le prix Roger Nimier, et, pour Tableau de chasse, le prix Henri de Régnier de l'Académie française. Il a par ailleurs coécrit Tous comptes faits, entretiens avec Pierre Moinot, et Mauvais genre, entretiens avec François Nourissier.

 

Brigitte Kernel, pendant 25 ans, a animé des émissions littéraires sur France Inter dont « Noctiluque », « Un été d’écrivains », « Noir sur Blanc », « Lire Avec ». Elle est l’auteure de quatorze romans notamment aux Ed. Flammarion, Fais-moi oublier, À cause d’un baiser, Dis-moi oui, Jours brûlants à Key West, Le Secret Hemingway qui ont connu un succès autant critique que public. Elle est également auteur de pièces de théâtre créées à Paris, jouées au Studio Hébertot, au Théâtre La Bruyère, au Théâtre de la Tour Eiffel puis en tournée. Brigitte Kernel consacre désormais tout son temps à l’écriture.

 

Baptiste Liger Né en 1975 dans la Nièvre, Baptiste Liger est journaliste. Spécialisé dans la littérature et le cinéma, il a notamment travaillé pour L’Express, Technikart, L’Evénement du jeudi, Têtu ou Le Journal du Centre et est souvent intervenu sur France Culture, France Inter, Europe 1 et TPS Star. Modérateur dans de nombreux festivals et animateur d’ateliers d’écriture, cet amoureux du piano et de la culture est aujourd’hui directeur de la rédaction de Lire Magazine littéraire.

 

Clémence Alméras Après des études de lettres et de relations internationales, diplômée du King's College of London, Clémence Alméras a travaillé 3 ans à l'Institut Montaigne sur les questions d'énergie, de développement durable et d'agriculture. Immense lectrice, amoureuse du Moyen-Orient et passionnée de littérature francophone et anglo-saxonne, elle a rencontré le monde du livre par hasard et a décidé de tout quitter pour devenir libraire, afin de transmettre à son tour ses goûts éclectiques, allant de la littérature de voyage, à l'humour et l'absurde, en passant par le picaresque et la littérature du réel. Désormais, elle est responsable littérature française et étrangère & sciences humaines à La Toute petite librairie (Paris 20).

 

Emmanuelle Lambert est écrivaine et commissaire d’exposition. Elle a notamment publié Giono, furioso (prix Femina de l’essai 2019) et Le Garçon de mon père (2021) aux éditions STOCK. Elle vient de faire paraître Sidonie Gabrielle Colette aux éditions GALLIMARD.

 

Eve-Alice Roustang est agrégée de lettres modernes et titulaire d’un doctorat de l’université de Columbia et a enseigné le français en France et aux États-Unis. Elle est l’auteur de deux livres sur Françoise Sagan (Françoise Sagan ou la générosité du regard, Classiques Garnier 2016 et Comme dans un roman de SaganPropositions pour la vie quotidienne, Flammarion 2022). Elle vit actuellement à Miami avec sa famille.

 

Marine Brugier-Dutournier a 26 ans. Passionnée de culture sous toutes ses formes, elle évolue dans le monde de la data littéraire et du marketing culturel. 
Amoureuse d’art et de littérature, elle a créé le compte Instagram Idylles Culturelles pour partager quotidiennement ses lectures, des expositions, des spectacles et des contenus liés à la culture. 
Idylles culturelles lui permet en outre des rencontres, des échanges, la création d’initiatives avec les acteurs du monde culturel. On croit souvent que la jeunesse ne lit pas, ou ne s’intéresse pas aux livres. 
Marine via Idylles Culturelles constate le contraire et essaie à son échelle de transmettre ses passions. Finalement, les livres ne peuvent que nous sauver. 

 

Mathilde Guiraud est née en Normandie, elle a passé son enfance plongée dans les livres et à jouer à la marchande, sa vocation était donc évidente : elle serait libraire.

Elle a exercé dans différentes librairies avant d'intégrer la Librairie Delamain, il y a une dizaine d'années, une institution parisienne -il s'agit de la plus ancienne librairie de la capitale- qu'elle dirige aujourd'hui avec bonheur. Lectrice curieuse et passionnée, elle ne se lasse jamais de faire des découvertes littéraires et de les partager.

 

Odile d’Oultremont est autrice, scénariste et réalisatrice. À ce jour, elle a écrit trois romans :

- Les Déraisons (2018, Éditions de l’Observatoire), prix de la Closerie des Lilas.

- Baïkonour (2019, Éditions de l’Observatoire), prix du Roman qui fait du bien.

- Une légère Victoire (mars 2023, Julliard)."

 

Tiphaine Martin est chercheuse en Lettres au Laboratoire Babel (Université de Toulon). Elle est membre du comité éditorial des Simone de Beauvoir Studies.

Elle a participé au documentaire « La Philosophie marseillaise de Simone de Beauvoir », diffusé sur ARTE en 2018.

Son exposition Beauvoir la voyageuse est en ligne sur le site MUSEA. En 2020, elle a créé son carnet de recherches, Voyages autour de mon cerveau.

Son exposition Élisabeth Lacoin. Les traces vivantes du Chatfoin est en ligne sur ce site.

Ses recherches et ses publications portent sur : les études de genre, Simone de Beauvoir, Le Deuxième Sexe, La Femme rompue, l’écriture de soi, le récit de voyage, la littérature jeunesse, l’histoire des arts, les Food Studies, le cinéma, la télévision, la chanson, l’histoire politique.

 

Denis Westhoff Après avoir vécu aux États-Unis, été rédacteur en publicité, puis photographe, il décide, en 2004 et bien que celle-ci soit grevée d’un lourd passif, d’accepter la succession littéraire de sa mère. Depuis lors, il fait vivre son œuvre et son image. Il crée le prix Françoise Sagan en 2010, ainsi que l'association éponyme la même année.

PARTENAIRES

Logo ARIJE 2023

Un symbole de l'expérience horlogère


Installée depuis 1980 au cœur du triangle d’or parisien, la Maison Arije s’est imposée au fil des années comme une référence incontournable de la haute horlogerie. Depuis 30 ans, elle réinvente les codes de l’horlogerie et de la joaillerie pour le plaisir des vrais passionnés.


Arije anticipe les tendances et met en scène une sélection horlogère et joaillière aussi prestigieuse qu’audacieuse, alliant tradition et modernité. En partenariat avec de grandes manufactures, la Maison Arije présente des nouveautés en exclusivité et des séries limitées d’exception.

logo Babelio

Lancé en 2007, Babelio est aujourd’hui, le plus important réseau social du livre et des lecteurs. Et pour cause, personne n’est oublié ! 


Ses membres disposent d'une page d'accueil personnalisée qui leur propose un flux d’actualités liées à leurs choix littéraires et les visiteurs, eux, sont orientés vers des lectures en affinité avec leurs goûts.


Enrichi quotidiennement, le site foisonne d’extraits, de critiques, de liens vers les dernières chroniques littéraires ou encore d’interviews d’auteurs.
Enfin, si chacun peut échanger virtuellement et lors d’événements, Babelio offre également aux lecteurs la possibilité d’être mis en relation avec leurs écrivains préférés.


Alors à la question : « Comment choisir son prochain coup de cœur littéraire,  parmi les 65 000 nouveaux livres qui paraissent en France chaque année ? » La réponse pourrait être : « Babelio »

bottom of page